En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de services tiers pouvant installer des cookies
Fermer

Travail

Le téléphone sonne toujours sans toi

Il peut se passer plusieurs minutes, voire une paire d'heures, durant lesquelles le téléphone de mon bureau reste silencieux... Pratique pour avancer sur les dossiers qui demandent de la concentration (et pour fignoler dare-dare une théorie sur ce site sympa). Mais comment expliquer qu'après être brièvement sorti pour régler les affaires courantes, ou les envies pressantes, de retour devant ledit appareil, le voyant "message" clignote malicieusement ? Plusieurs explications (en ce qui me concerne, je pense que c'est la 5) :
1. On me surveille depuis la grille de ventilation ou par la fenêtre, et on attend que je sorte de mon bureau pour m'appeler ;
2. Mon téléphone dispose d'un interrupteur positionné sous l'assise de mon fauteuil ;
3. Ma sonnerie de téléphone est trop faible... ou je suis sourd et je l'ignore, ce qui, au passage, m'éviterait bien des maux de tête après avoir entendu certains énormités en réunion ;
4. Je me mens à moi-même et je passe plus de temps que ce que je pense hors de mon bureau ;
5. Mon mode de relevé statistique est aussi mauvais que ma perception : je reçois beaucoup de coups de fil auxquels je réponds, en agissant de manière passive. Alors que devoir rappeler, me demande d'agir de manière active, ce qui me marque davantage...
Et vous ? Voyez-vous d'autres explications ?

Pit31 06 Jan 2017

Partager:

Inclassable

Toujours le 2e de la classe...

Il ne t’est jamais arrivé que, lors d’un rassemblement, il te soit donné l’occasion de mettre en avant une passion, un talent, un don, … bref ton violon d’Ingres. Et oui, il y a dans la pièce un piano et tu as fait six ans de Conservatoire ; un joli bipède du sexe opposé regarde un tableau dont tu connais un bonne partie de la bio de l’auteur ; un convive propose une partie d’un jeu de société dans lequel tu excelles depuis tes 10 ans ; la mère de la nana / du gars pour qui tu craques est en carafe avec son robot électro-ménager et tu as monté/démonté, le week-end dernier, le même modèle dans ton garage… En conclusion, tu t’apprêtes à briller en société.

Et là, comme par hasard, un dixième de seconde avant que tu n’ouvres la bouche pour te proposer ou pour répondre à la première question, tu es pris de court par ton voisin / ta voisine qui, pour le coup, est le petit-enfant légitime (et donc parfaitement brillantissime) du fabricant du piano, de l’auteur de la toile, du concepteur du jeu ou du fondateur de la marque d’électro-ménager. Et là, deux sentiments te traversent à une vitesse surnaturelle : « Si seulement ce mec / cette nana n’était pas là, j’aurais pu "pécho" » pensée rapidement remplacé par « Qu’est-ce que j’ai eu bien fait de ne pas parler le premier ! ».

Finalement, quand on n'est jamais premier, on est toujours dernier !

Pit31 05 Jan 2017

Partager:

Inclassable

Le "Mot compte double"

Il ne t’est jamais arrivé, le jour où, pour une fois, tu prêtes l’attention à une anecdote à la radio, à la télévision, ou en regardant des publicités que sais-je, d’être interpellé(e) par un terme rare, drôle, … bref singulier puis d’entendre, dans la même journée, par un biais totalement différent et d’ailleurs souvent dans un domaine distinct, le même terme resurgir au détour d’une conversation. Est-ce le hasard ? Est-ce le fait que ce terme soit au cœur de l’actualité et qu’il rejaillisse inévitablement ? Est-ce le fait que la force de ton esprit soit telle qu’elle influence les conversations ? Ou est-ce simplement qu’en étant sensibilisé(e) à ce terme du fait que tu l’aies noté plus tôt dans la journée, tu le relèves là où, en d’autres temps, tu ne l’aurais peut-être même pas remarqué ?

Pit31 05 Jan 2017

Partager:

Couple

Pourquoi les hommes s'étalent

Avez-vous déjà remarqué que les hommes ont tendance à s'étaler (leurs affaires, s'entend)?

Moi, je ne vois qu'une explication: les animaux mâles ont l'habitude de pisser partout pour marquer leur territoire. Nos hommes ne peuvent pas faire ça sous penne de se retrouver délégué à la serpillière (vive la parité!), du coup ils posent leurs affaires n'importe où et ne les rangent pas. Ça leur permet de matérialiser leur territoire!

Le mien (Monsieur Propre), est trop ordonné pour laisser traîner ses affaires, alors il a trouvé une autre solution pour marquer son territoire: il a tout informatisé! Comme ça je ne peux rien faire sans lui, et à chaque fois que j'essaie d'appuyer sur un bouton, je pense à lui!
On est tous des animaux après tout!

Hélène 03 Jan 2017

Partager:

Inclassable

Théorie du mouton

Celle-ci, elle n'est pas de moi, mais elle est quand-même relativement pertinente!
C’est scientifiquement prouvé ! Un troupeau de moutons ne peut se déplacer qu’à la vitesse du mouton le plus lent.
Quand le troupeau est pourchassé, ce sont les plus lents et les plus faibles qui sont attaqués en premier.
Cette sélection naturelle est bonne pour le troupeau en général, parce que la vitesse du troupeau augmente à mesure que les plus lents et les plus faibles sont éliminés.
De la même façon, le cerveau humain ne peut fonctionner plus vite que ses cellules les plus lentes.
Comme on le sait aujourd’hui, la consommation d’alcool détruit les cellules du cerveau. Naturellement ce sont les cellules les plus les lentes et les plus faibles qui sont détruites en premier.
On peut donc en déduire qu’une consommation d’alcool élimine les cellules les plus faibles, rendant ainsi notre cerveau de plus en plus performant. Ce qui explique pourquoi on se sent toujours un peu plus intelligent après 4 ou 5 apéros.

Hélène 14 Déc 2016

Partager:

Sciences

Les trous noirs ou la chaussette orpheline

Avez-vous déjà préparé le linge pour une lessive ? Méthodiquement classé par couleur, matière, température de lavage... ? Contenant t-shirt, pantalon, ... et chaussettes ?
Vous placez le tout dans la machine, vérifiez que TOUS, absolument tous les vêtements sélectionnés pour cette fabuleuse aventure, sont bien dans le tambour de la machine, et que rien ne traîne encore par terre. Clac, vous fermez la porte du tambour ; clic clic, vous sélectionnez le programme et la vitesse d’essorage ; tchac, vous appuyez sur le bouton.
1h30 de tranquillité avant de devoir étendre. Ce qui vous laisse la possibilité de préparer une liste de courses pour le Drive le plus proche, ranger les chaussures qui traînent à l'entrée, classer quelques factures, nettoyer le frigo, et préparer le prochain repas !
Ding, la machine est terminée, c'est l'heure de faire prendre l'air aux pinces à linge !! Hop le t-shirt, hop le pantalon, ... hop la chaussette, hop la deuxième chaussette... Mais où est-elle passée cette satanée deuxième chaussette ??? Parce que vous êtes sûre de l'avoir placée avec sa copine dans la machine, et qu'évidemment elle n'est pas restée avec le reste du linge encore sale !
Vous avez une explication vous ? Moi oui : les 1000 tours minutes de la machine à laver au moment de l'essorage doivent générer une sorte de trou spatio-temporel à chaussettes. Je ne vois que ça ! Parce que cette chaussette, en général, vous ne la revoyez JAMAIS !!

Flo 12 Déc 2016

Partager:

Femmes

Depuis que je suis mère, mon cerveau est une horloge

Depuis que je suis enceinte, à chaque fois que je regarde l’heure (ou presque), je tombe sur une heure « double » genre 11h11, ou « miroir » genre 13h31.
Et le pire c’est que ça m’arrive plusieurs fois par jour.
Mon mari me dit que c’est simplement que mon cerveau ne prend conscience de l’heure que j’ai vu que dans ces moments-là ; ou que j’ai cette heure-là quelque part dans mon angle mort et du coup, je la regarde.
Moi je suis sure que c’est parce que devenir mère demande une organisation de folie et que mon cerveau s’est transformé en horloge !

Hélène 12 Déc 2016

Partager:

Travail

Réhabilitation des mots qui ne servent à rien

J’ai eu quelques cours de droit à la fac et je n’ai jamais réussi à comprendre un seul jugement : c’est à se demander si les juristes ne se feraient pas un point d’honneur à ne jamais écrire une phrase de moins de 2 pages… Ca doit être un signe distinctif de la profession : ils sont les seuls à pouvoir se relire (et après, on s’étonne que le droit ne soit pas respecté !)
A moins que ce ne soit parce qu’ils sont payés par le petit Larousse pour réhabiliter tous les vieux mots incompréhensibles qui ne servent à rien : nonobstant, en l’espèce, attendu, sine qua none…
Ou ils ont peut-être un contrat avec l’éducation nationale pour perpétrer l’utilisation du point-virgule, histoire de justifier l’apprentissage de quelques règles supplémentaires de notre si belle langue (faut dire qu’avec le nombre de lycéens qui part en fac de droit, vaut mieux qu’ils sachent utiliser le ;)…
Mais la règle du "sujet verbe complément. Sujet verbe complément". … Ca les dépasse complètement !

Hélène 10 Déc 2016

Partager:

Politique

Si on arrêtait de faire voter les vieux, la société évoluerait plus vite

Le postulat de base est que la vitesse des réformes n'est pas adaptée à la vitesse d'évolution (en termes d'attente et de mode de vie) de nos sociétés.

Les personnes les plus réfractaires au changement sont les personnes agées, qui pour une part importante re-sasse le c’était mieux avant.
Le problème est qu’il s’agit d’une proportion importante de la population, qui est généralement carressé dans le sens du poil par nos élus.

Je pense donc qu’il faudrait mettre un âge maximum au droit de vote. Après tout est-ce normal de demander à quelqu’un en fin de vie de dessiner une ligne directrice pour les 20 ans à venir, donc de prendre une part des décisions sans pour autant en subir les conséquences ?

Attention cela ne remet pas en cause la sagesse de certains, nous parlons de masse.

chatouille 09 Déc 2016

Partager:

Nature

La théorie du buffle, ou pourquoi l'alcool rend intelligent

Une horde de buffles va aussi vite que le peut le plus lent de la troupe, et quand la horde est chassée, ce sont les plus lents et les plus faibles qui sont tués en premier.

Cette sélection naturelle est bonne pour le troupeau en général, car elle permet d'améliorer la vitesse et la santé de l'ensemble par l'élimination régulière de ses membres les plus faibles.

A peu près de la même manière, le cerveau humain n'est pas plus rapide que son neurone le plus lent.

Des ingurgitations excessives d'alcool - nous le savons tous - détruisent des neurones, mais cela attaque naturellement les neurones les plus lents et les plus faibles en premier.

Ainsi, une prise régulière de bière permet, par l'élimination des cellules cérébrales les plus faibles, de faire du cerveau une machine plus rapide et efficiente.

wyllyjon 08 Déc 2016

Partager: